Comprendre les messages de votre dos + 3 Qi gong pour soulager et soutenir l'énergie dorsale

 

QUELS SONT LES MESSAGES DE VOTRE CORPS QUI SE MANIFESTENT DANS VOTRE DOS ?

 

Le dos représente le soutien et le support de la vie.

C’est l’endroit qui me protège si je me sens impuissant face à une personne ou à une situation (« je tourne le dos »).

 

Si mon fardeau est trop lourd, si je manque de support ou si je ne me sens pas assez supporté (sur le plan monétaire, affectif, etc …), mon dos réagira en conséquence et certaines douleurs (courbatures) pourront faire leur apparition.

 

Si j’en ai « plein le dos », mon dos n’en peut plus et les malaises surgissent.

 

J’ai l’impression que ma vie est en danger et j’ai l’impression qu’on va me laisser tomber, que ce soient les gens qui m’entourent ou tout simplement la vie qui veut me fausser compagnie.

 

Je ne supporte plus ce qui m’arrive. J’ai l’impression de ne plus avoir d’échappatoire dans une situation donnée ou d’avoir toujours quelqu’un sur mon dos.

 

Je prends conscience que je m’appuie sur quelque chose ou sur quelqu’un qui est extérieur à moi. Puisque je ne leur fais pas entièrement confiance, j’ai de la difficulté à aller de l’avant. Je ne suis plus capable de bien doser les choses pour prendre des décisions averties.

 

Je peux avoir le dos large et être capable d’en prendre ou de m’incliner humblement, de me courber par respect ou par acceptation.

 

 

Peu importe la raison, un mal de dos indique donc que je veux peut-être me sauver de quelque chose en le plaçant derrière moi, car c’est avec mon dos que j’enfouis les expériences qui m’ont causé confusion ou peine.

 

 

J’y mets tout ce que je ne désire pas voir ou laisser voir aux autres, jouant ainsi à l’autruche. Il cache donc aussi mon passé, tout ce qui est inconscient ou inconnu.

 

Je peux même y enfouir mes rêves et mes désirs que je ne crois plus pouvoir réaliser. Je suis profondément blessé, à présent incapable d’exprimer des émotions bloquées.

Je peux avoir reçu un coup de poignard dans le dos et je vis cette situation comme une trahison.

 

Si la douleur est causée par une vertèbre déplacée, face à quelle situation suis-je révoltée, à quel idéal est-ce que j’aspire, mais de façon agressive ?

Je résiste de toutes mes forces, car j’ai peur des responsabilités.

 

Un dos souple, mais fort, indique une certaine souplesse mentale et une grande ouverture d’esprit contrairement aux raideurs dorsales qui signifient orgueil, pouvoir et refus de céder.

Si les douleurs de dos sont plutôt musculaires, elles indiquent une attitude rigide face aux situations que je rencontre dans ma vie.

 

J’ai besoin d’être supporté, car, sinon je pense devoir tout laisser tomber. La posture adoptée donne des indications sur ce que je vis et sur ma façon de transiger avec les situations de ma vie.

Face à l‘autorité, si je veux tenir ma place face à quelqu’un ou devant quelque chose, je raidis le dos par orgueil.

Si je vis de la soumission, si j’ai peur, si je me sens faible, je vais courber le dos.

 

  • Le haut du dos – vertèbres cervicales :

Cette zone correspond à la région du cœur et au centre énergétique cardiaque. C’est à ce niveau que j’ai la force ou non de porter mes émotions. La zone se rapporte à la communication (surtout par la parole) et à mon degré d’ouverture face à la vie. Ma naïveté peut me rendre vulnérable à ce niveau. Si j’ai l’impression qu’on veut me juger, me critiquer ou me blesser, je pourrai être affecté sur ce plan et j’aurai tendance à me refermer sur moi-même. Les cervicales sont en relation avec ma capacité de communication, d’affirmation et d’opinion, ou de soumission  à la justice.

Dévalorisation au niveau des capacités intellectuelles : hautes cervicales. Injustice vécues ou vues : cervicales basses.

 

  • Milieu du dos - vertèbres dorsales :

Cette zone est en lien avec la culpabilité émotionnelle et affective.

Les douleurs du milieu du dos sont signe d’une relation difficile avec la vie et les situations de mon existence. J’ai des décisions à prendre mais j’ai du mal à les assumer.

Le milieu du dos correspond à l’extériorisation de l’énergie de vivre.

En période de maturité intérieure, la confiance, le détachement et l’amour sont mis à l’épreuve.

Les maux et le dos courbé peuvent signifier de la culpabilité, de l’amertume ou une faible confiance en soi liés à une vie que je sens très lourde à porter.

      

  • Bas du dos – vertèbres lombaires :

 

Cette zone est le symbole de la sécurité, l’assurance et la confiance en la vie.

Douleurs dans la zone : insécurités matérielles et affectives (peur de manquer, de ne pas réussir …). Je ressens un vide et ce vide m’apporte de la tristesse, et ce vide me fait mal.

Je tente de tout faire pour être aimé et je m’attarde sur ce que les autres pensent de moi.

Je me sens le pilier, ne pouvant compter que sur moi-même. Je peux aussi m’approprier ce rôle pour me donner de l’importance.

Lombalgie : inquiétude face à une ou des personnes. Je m’en fais pour elle et j’ai peut-être tendance à prendre le problème des autres sur mon dos et à vouloir les sauver.

Lumbago : impuissance face à une situation dans laquelle je refuse de me soumettre, cela me rend amer et peut me conduire à la révolte.

 

  • Bas du dos – sacrées et coccygiennes :

 

Cette zone est en lien avec le centre du mouvement, la capacité de relever le défi avec certaines situations ou certaines personnes ; et la difficulté à avancer dans l’âge, à vieillir. Refoulement de la sexualité si je me sens trahi, une douleur peut apparaître.

Je peux avoir l’impression que je n’ai pas de la colonne et que j’ai besoin de quelqu’un d’autre pour me soutenir.

 

Extrait du grand dictionnaire des malaises et des maladies de Jacques Martel.

 

Sciatique : inquiétude financière, sentiment d’insécurité. 

 

La personne a pu « étouffer » une émotion qu'elle n’a pas exprimée, et celle-ci reste à l’intérieur au lieu d’être libérée. On peut ainsi expliquer un mal de dos en fonction de la zone touchée :

 

•     Rhomboïdes : colère,

•     Trapèzes : impuissance et frustration,

•     Cervicales : responsabilité pesante,

•     Dorsales : peur,

•     Lombaires : frustration.

 

Il peut nous arriver à tous d’avoir mal au dos. Si les douleurs restent occasionnelles, il n’y a pas forcément d’explication émotionnelle. Mais si les crises se répètent et se concentrent toujours au même endroit, il faut sans doute modifier son état d’esprit et réaliser un travail sur soi-même.

 

L’inflammation d’un organe situé sous un muscle peut se manifester par une douleur dorsale, comme :

 

•     Les reins : partie supérieure des lombaires,

•     Le foie et la vésicule : partie centrale et supérieure du côté droit et du trapèze droit,

•     L’estomac : partie centrale et supérieure du côté gauche et du trapèze gauche,

•     Le cœur : région des cervicales,

•     Les poumons : trapèze gauche,

•     Le côlon (constipation) : les côtés du bas du dos.

 

 

 

3 QI GONG POUR SOULAGER ET SOUTENIR L'ENERGIE DE VOTRE DOS :

 

 

  • LE DRAGON

Genoux et pieds collés, inclinaison du buste doit restée naturelle

Etire la colonne, renforce le haut du dos, étire le dos

A l'inspir : montez les bras sur les côtés, coller les paumes au dessus de la tête

Expir : descendre les mains jointes

Puis faire un 8 renversé en restant dans la région du thorax.

 

  • PORTER LE CIEL DANS SES MAINS 

Se tenir debout, les 2 pieds parallèles avec un écartement dont la distance est celle des épaules, les 2 mains jointes devant l’abdomen, les doigts entrelacés et les paumes orientées vers le haut.

A l'inspir, lever les mains entrelacées au-dessus de la tête en tournant les paumes d’abord vers le bas et puis vers le haut, regarder le dos des paumes.

Ensuite, à l'expir, on redescend devant l’abdomen, comme précédemment, et l’on descend les mains de chaque côté du corps.

 

  • WEI TUO

Bras souples, pieds enracinés et tête comme aspirée par le ciel

Renforce le digestif, assouplit le dos et muscle le ventre et la taille

A l'inspir : montez les bras sur les côtés, à la hauteur des épaules, paumes vers la terre, tournez les paumes vers le ciel.

Expir : amenez les mains face à la poitrine

Inspir : tournez les paumes vers le ciel et montez les mains pour porter le ciel, s’étirer.

Expir : relâchez les bras sur les côtés.

 

 

Écrire commentaire

Commentaires: 0